Deepl : une petite société européenne dame le pion aux géants du web

Deepl traduction en ligne DeepL est une société active dans le domaine du deep learning. Elle développe des systèmes d’intelligence artificielle pour les langues. Fondée en 2009 sous le nom de Linguee, la société a lancé le premier moteur de recherche de traductions sur Internet. À ce jour, Linguee a déjà répondu à plus de 10 milliards de demandes provenant de plus d’un milliard d’utilisateurs. C’est l’un des 200 sites les plus utilisés en France, en Allemagne, en Espagne et dans d’autres pays.

Les géants de la technologie Google, Microsoft et Facebook appliquent les leçons de l’apprentissage automatique à la traduction, mais une petite entreprise appelée DeepL les a tous dépassés et mis la barre plus haut encore. Son outil de traduction est aussi rapide que celui des poids lourds du secteur, mais plus précis et nuancé que tous ceux que nous avons essayés. Techcrunch. (lire la suite) 

En 2017, l’entreprise a lancé DeepL Translator, un système de traduction automatique capable de fournir des traductions d’une qualité sans précédent.

Deepl traduction : Ce service est disponible gratuitement sur DeepL.com

DeepL continue de développer des produits d’intelligence artificielle qui permettront d’élargir les possibilités humaines, de surmonter les barrières linguistiques et de rapprocher les cultures.

En aout 2017, l’entreprise  DeepL a lancé DeepL Traducteur. Ce service d’une qualité inégalée constitue une véritable percée dans le domaine de la traduction automatique. DeepL est dès aujourd’hui accessible à tous gratuitement sur www.DeepL.com.

… DeepL a également obtenu de meilleurs résultats que les autres services, grâce à des tournures de phrase plus « françaises » … Le Monde (lire la suite) 

Malgré les ressources et les moyens financiers investis dans le développement de réseaux neuronaux, les grandes sociétés d’Internet sont désormais devancées par DeepL et son service de traduction automatique. Les résultats de ce dernier sont d’une exactitude et d’un naturel inégalés. Lorsque l’utilisateur saisit un texte, DeepL parvient à en identifier les nuances les plus subtiles et à les reproduire dans la traduction, pour un résultat final dépassant nettement en qualité celui des autres services de traduction automatique.

Deepl traduction en ligne Lors de blind-tests opposant DeepL Traducteur à ses concurrents, les traducteurs ont accordé trois fois plus souvent leur préférence aux traductions de DeepL Traducteur. Les tests automatisés confirment également ces résultats. Dans le domaine de la traduction automatique, les résultats BLEU (Bilingual Evaluation Understudy) constituent le standard de référence pour l’évaluation des performances d’un système. BLEU compare les textes traduits par l’ordinateur avec ceux d’un traducteur humain. DeepL a battu tous les records lors de cette évaluation.*

« Nous avons apporté de nombreuses améliorations cruciales à notre architecture de réseaux neuronaux », explique Gereon Frahling, créateur et PDG de l’entreprise. « Grâce à un nouvel aménagement des neurones et de leurs connexions, nos réseaux sont désormais capables de cartographier le langage naturel de manière plus complète que n’importe quel autre réseau de neurones à ce jour. »

L’architecture neuronale révolutionnaire de DeepL fonctionne sur un superordinateur situé en Islande. Sa puissance de calcul est de 5,1 pétaFLOPS (5 100 000 000 000 000 d’opérations par seconde). Ce superordinateur est suffisamment puissant pour traduire un million de mots en moins d’une seconde. « L’Islande utilise massivement les énergies renouvelables, ce qui nous permet d’entraîner nos réseaux neuronaux de manière très rentable. Nous continuerons d’investir dans du matériel de haute performance », explique Jaroslaw Kutylowski, directeur technique.

L’équipe de DeepL utilise ce superordinateur pour entraîner des réseaux neuronaux de traduction à partir d’une vaste collection de textes multilingues. Lors de l’entraînement, les réseaux analysent une multitude de traductions et apprennent de manière autonome à traduire en respectant la grammaire et la structure du texte. DeepL s’appuie ici sur le succès de son premier produit : Linguee, le plus grand moteur de recherche de traductions au monde. Au cours de la dernière décennie, DeepL a rassemblé plus d’un milliard de textes traduits de haute qualité, soit le meilleur matériel d’entraînement possible pour un réseau neuronal de traduction.

DeepL Translator propose actuellement 42 combinaisons à partir de sept langues : français, anglais, allemand, espagnol, italien, polonais et néerlandais. Les réseaux neuronaux s’entraînent déjà avec d’autres langues telles que le mandarin, le japonais et le russe. DeepL a également l’intention de lancer une interface de programmation d’application (API) au cours des prochains mois, ce qui permettra à ses traductions de qualité supérieure d’améliorer d’autres produits tels que les assistants numériques, les dictionnaires, les applications pour l’apprentissage des langues et les programmes de traduction professionnelle.

« DeepL n’entend pas se limiter à la traduction », explique Frahling. « Nos réseaux neuronaux ont développé un niveau de compréhension des textes qui ouvre de nombreuses possibilités très intéressantes. »